Rechercher

Bokani Dyer

En 2020, le producteur Gilles Peterson nous présentait l’extraordinaire vitalité de la scène jazz actuelle sud-africaine sur la compilation Indaba Is où s’imposait déjà le spiritual jazz créatif et militant de Bokani Dyer. Trois ans après, c’est sur Brownswood Recordings, label du même Gilles Peterson, que le pianiste et chanteur publie son nouvel album Radio Sechaba, une ode musicale à l’unité d’un peuple aux multiples facettes pour laquelle il ne s’est interdit aucune limite dans son large éventail d’influences.

– NEWS –

Nouvel album Radio Sechaba
(Bronswood Recordings)

« Lorsque j’ai enregistré l’album, je n’ai pas bloqué mes inspirations. C’est mon premier album qui puise vraiment dans toutes mes influences et les rassemble en une seule chose. Ainsi, d’une chanson à l’autre, vous obtenez différents types de sons et de musique et différentes approches, et il y a des choses calmes et des choses fortes aussi » explique Bokani Dyer qui alterne ainsi les tempos de son groove incantatoire en plongeant son afro-jazz dans un maelström captivant de notes spiritual jazz, bop, fusion ou hip hop sur lesquelles s’élève sa voix soulful. Radio Sechaba, Sechaba signifie nation, un nom qui fait écho à celui de Radio Freedom, la voix en exil pendant trente ans du Congrès national africain luttant contre l’apartheid. Né en 1986 à Gaborone, au Botswana, dans la communauté d’artistes sud-africain exilés dont son père, le musicien Steve Dyer, le pianiste fait sienne la lutte pour la construction de la nation et de l’unité. « C’est une chose à laquelle j’ai beaucoup réfléchi : comment utiliser ma musique pour refléter le moment présent en Afrique du Sud et où nous en sommes, en tant que peuple » explique le musicien multirécompensé qui s’en prend au train de vie luxueux la classe dirigeante pourtant issue des luttes passées sur le titre Mogaestho. Dans sa fresque jazz ambitieuse, Bokani Dyer a convié quelques invités comme le rappeur Damani Nkosi, ses complices botswanais Sereetsi & The Natives, le bassiste nigérian Amaeshi Ikechi, le chanteur Yonela Mnana ou le trompettiste Sthembiso Bhengu.
Guillaume Schnee pour FIP

– LINE-UP –

TBA

EN TOURNÉE

Prochainement en tournée