DuNose Productions - www.dunose.com
+33(0)1 34 14 25 16

Alsarah & The Nubatones

Retro-Pop soudanaise [Soudan - NYC]

Baptisée « The star of nubian pop » par le prestigieux Guardian Magazine, la chanteuse soudanaise désormais basée à Brooklyn revisite la musique de la Nubie, région mythique jouxtant le sud de l’Égypte. Le groupe donne un nouveau souffle aux traditionnels soudanais au travers de mélodies atemporelles à la croisée d’influences orientales et nord-africaines, portées par la voix charismatique et chaleureuse d’Alsarah. Sous sa direction, les Nubatones évoquent la migration et le sort des réfugiés soudanais, la quête d’un idéal, dans un retro pop aussi nostalgique que festif.

Chanteuse, auteure et ethnomusicologue née à Khartoum, capitale du Soudan, Alsarah s’installe aux Etats-Unis suite au déclenchement d’une  guerre civile au Yémen, son pays d’adoption.  Accompagnée par les Nubatones, Alsarah distille avec grâce des mélodies atemporelles sur fond de groove, à la croisée d’influences orientales et nord-africaines. Leur musique atypique portée par un jeu de oud très rock, des lignes de basse empruntant au jazz et à la soul, des percussions aux syncopes modernes et aux rythmes millénaires, questionne les liens entre Egypte et Soudan. Manara consiste en ce voyage sur les terres nubiennes, comme en l’invitation plus légère de se retrouver autour des souvenirs du Nil.

  • Album Manara remixed paru le 21 septembre 2017 chez Wonderwheel Recordings
  • Couverture de Songlines (septembre 2017), TED (août 2017), TRACKS (mai 2017), portrait dans le magazine ELLE (septembre 2016), TINY DESK
Suivez-la :

  • 3roos Elneel
  • Ya Watan
  • Fulani
/

la chanteuse soudanaise établie à Brooklyn a choisi d’étoffer son répertoire de sonorités nouvelles, attentive toutefois à ne pas en trahir le charme. Il en résulte un disque tout de noblesse, à la fois pop et ancré dans un imaginaire immémorial.

Les Inrocks -

A peine couronnée « nouvelle étoile de la pop nubienne », la voilà de retour avec un deuxième album parfaitement abouti, qui confirme l’originalité de sa « rétro-pop d’Afrique de l’Est ». Les mélodies ancestrales et sinueuses sont bien là, riches d’effluves berbères ou d’Extrême-Orient, ainsi que les références seventies à l’âge d’or de la musique soudanaise. Le tout vibre haut et fort, quelque part entre New York et Khartoum, composant une réflexion onirique et terriblement groovy sur l’émigration comme exil, mais aussi comme quête d’une nouvelle vie.

Télérama -

On y retrouve avec délice le croisement de ses influences multiples entre pop rétro de l’Afrique des années 70 et la soul new-yorkaise qui innerve de groove sa musique faite de lignes de basse puissantes et d’oud lyrique. Un nouveau voyage séduisant entre Zanzibar et Williamsburgh, entre Grace Jones et le Maroc où elle a séjourné longuement pour concevoir ce nouvel album.

Djam -

Line-up : Alsarah (lead vocal) | Nahid (back vocal) | Brandon (oud) | Rami (percussions) | Mawuena (basse)

Références : Globalfest (New-York, USA) ; Babel Med Music (Marseille) ; Banlieues Bleues (Argenteuil) ; Cully Jazz Festival (CH) ; La Défense Jazz Festival  (Puteaux) ; Glastonbury Festival (Glastonbury, UK) ; Roskilde Festival (Roskilde , DK) ; Festival Les Suds à Arles ; WOMAD Festival (Charlton Park, UK) ; Festival du Bout du Monde (Crozon)…